logo AREVA

Le réacteur EPR™ : comment ça marche ?

La conception du réacteur EPR™ offre une résistance exceptionnelle aux risques d'accidents internes et d'agressions externes, notamment les séismes, les inondations et les chutes d’avion.

Découvrez le fonctionnement du réacteur EPR™, à travers chacun de ses bâtiments et caractéristiques.

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Enceinte de confinement du réacteur

L’enceinte de confinement du réacteur, située au centre de l’îlot nucléaire, abrite les principaux composants du système d’alimentation en vapeur nucléaire, le réservoir de stockage d’eau d’alimentation interne ainsi qu’un récupérateur de corium. Sa fonction principale est de protéger l’environnement contre les risques internes et externes en toutes circonstances, y compris en cas d’accident.

Afin de garantir une protection maximale, l’enceinte de confinement du réacteur (1) est dotée d’une double paroi, constituée d’une enveloppe intérieure en béton précontraint (B) recouverte d’une peau métallique, et d’une coque extérieure en béton armé (A).

Cette coque extérieure (A) recouvre :

  • le bâtiment réacteur (1);
  • le bâtiment combustible (2);
  • 2 bâtiments de sauvegarde sur 4 (3).

La localisation des 2 autres bâtiments de sauvegarde (3), qui sont géographiquement séparés et situés de part et d'autre du bâtiment réacteur (1), permet la protection d'au moins l'un d'entre eux en cas d'impact. Ils restent également opérationnels dans l’éventualité d’un dommage causé à l’enceinte de confinement

L’enceinte de confinement abrite le circuit de refroidissement du réacteur, qui comprend la cuve (C), les générateurs de vapeur (D), le pressuriseur (E) et les pompes de refroidissement (F). Elle comporte également une chambre d’étalement du corium spécialement aménagée (G) qui, en cas de fusion, pourrait recueillir, retenir et refroidir le cœur fondu échappant de la cuve.

L’ensemble de l’îlot nucléaire repose sur un radier en béton armé d’une seule pièce.

Bâtiment combustible

Le bâtiment combustible (2), implanté sur le radier qui supporte le bâtiment réacteur et les bâtiments de sauvegarde, abrite une piscine de stockage provisoire du combustible neuf et usé, ainsi que les équipements de manutention associés.

Bâtiments de sauvegarde

Les 4 bâtiments de sauvegarde abritent les systèmes de sûreté clés tels que le système d’injection de sécurité, le système d’alimentation de secours en eau ainsi que leurs installations de support.

Ces systèmes de sûreté sont organisés en 4 sous-systèmes ou « trains ». Chacun d’entre eux, capable d’assurer à lui seul 100 % des fonctions de sûreté, est installé dans l’un des 4 bâtiments de sauvegarde (3) séparés par le bâtiment réacteur (1).

La probabilité d’une défaillance simultanée de ces 4 trains est ainsi fortement réduite. La coque extérieure recouvre 2 systèmes de sûreté sur les 4.

Salle de commande principale

Les réacteurs EPRTM sont dotés d’un système de contrôle-commande spécifique, implanté dans l’un des bâtiments de sauvegarde. Ce système est entièrement informatisé et dispose d’une interface homme-machine simple d’utilisation.

Le système de contrôle-commande permet aux opérateurs de contrôler et de piloter l’ensemble du réacteur. Doté des technologies numériques les plus récentes, ce système centralise toutes les données d’exploitation. Les opérateurs exercent un contrôle total sur tous les paramètres importants et ont accès aux informations de synthèse en temps réel. Entièrement numérisé, le système de contrôle-commande réduit de manière significative les risques d’erreur humaine en fournissant aux opérateurs une assistance technique et opérationnelle ainsi que des instructions pour toutes les situations.

Des systèmes de chemin d’accès et de ventilation spécialement conçus garantissent l’accessibilité de la salle de commande en cas d’urgence, et un coffrage de béton armé la protège de toute agression extérieure. En outre, si la salle de commande devenait inaccessible, le réacteur pourrait être piloté depuis un panneau de repli.

Bâtiments diesel

Les bâtiments diesel (4 et I) alimentent en électricité les fonctions de sûreté en cas de coupure de courant. Ils sont abrités dans 2 constructions séparées. Comme l’enceinte de confinement, ces bâtiments sont construits en béton armé extrêmement résistant aux chocs externes.

Bâtiment turbine

Le bâtiment turbine (7 et H) contient l’alternateur et le transformateur relié au réseau électrique. Cet équipement a pour fonction de transformer la vapeur en électricité.