logo AREVA

Point sur les activités d’AREVA au Niger

ACTIVITES / MINES

11 mars 2013

Lors d’une visite au Niger, Olivier Wantz, membre du directoire, directeur général adjoint en charge du BG mines d’AREVA, a rencontré les autorités nigériennes afin de faire le point sur les activités d’AREVA au Niger et notamment sur le projet d’Imouraren.

Ce projet de nouvelle mine dans le nord Niger va permettre la mise en exploitation de la plus grande mine d’uranium d’Afrique. Les travaux préparatoires en vue de l’exploitation sont en cours (travaux miniers, construction des usines, mise en place des infrastructures…) et les premières extractions de minerai auront lieu en 2015.

Actuellement, AREVA et ses partenaires* exploitent 2 autres mines qui produisent plus de 4500 tonnes  d’uranium par an et font du Niger l’un des leaders mondiaux dans ce domaine. Selon Olivier Wantz, « le Niger et AREVA ont su développer un partenariat durable depuis plus de 40 ans. Nos mines ont ainsi produit plus de 120 000 tonnes d’uranium depuis le début de leur exploitation et sont devenues des acteurs industriels contribuant au développement économique du pays. Avec le projet Imouraren, le Niger et AREVA renforcent ce partenariat historique et se projettent dans une coopération de très long terme ».

Aujourd’hui, l’ensemble des activités d’AREVA au Niger représentent plus 5300 emplois créés et près de 180 millions d’euros d’achats. Plus de la moitié des achats des mines en exploitation sont passés auprès d’entreprises nigériennes. Concernant les recettes générées par l’activité minière, 70% vont à l’Etat du Niger, 27% à AREVA et 3% aux autres partenaires.


* AREVA est l'opérateur et l'actionnaire majoritaire des sociétés minières de la région d'Arlit. Le groupe détient 63,6% de la SOMAÏR (Société des Mines de l'Aïr) 34% de la COMINAK (Compagnie Minière d'Akouta), et 66,65% de la société minière IMOURAREN SA."