logo AREVA

Structure du capital

decorative

L'actionnariat d'AREVA est particulièrement stable. Au 12 juillet 2017, l'Etat français contrôle 92,22 % du capital d'AREVA directement ou indirectement via le Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA).

STRUCTURE DU CAPITAL AU 12 JUILLET 2017

Actionnaire

Nombre d'actions

% du Capital

% des droits de vote théoriques(1)(2)

Etat français

 554.931.780 

 67,05%

56,31%

CEA

208.349.383

25,17%

35,37%

Total Etat français

763.281.163

92,22%

91,69%

Kuwait Investment Authority (KIA)

18.461.538

2,23%

3,13%

Bpifrance Participations SA

12.712.910

1,54%

1,08%

EDF

8.571.120

1,04%

1,46%

Groupe Total

3.640.200

0,44%

0,53%

Salariés AREVA

4.538.144

0,55%

0,70%

Public

15.480.747

1,87%

1,34%

Actions autodétenues

740.490

0,09%

0,06%

Contrat de liquidité (3)

222.984

0,03%

0,02%

Total

827.649.296

 100%

100%

(1) Les droits de vote théoriques sont calculés sur la base de l’ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droits de vote (actions auto-détenues et autocontrôlées)

(2) Depuis le 3 avril 2016, un droit de vote double est attaché à toutes les actions nominatives entièrement libérées, inscrites au nom d’un même titulaire depuis deux ans au moins depuis le 3 avril 2014.

(3) Le contrat de liquidité conclu avec Natixis a été résilié par AREVA le 12 juillet 2017.

Structure de l'actionnariat au 31 décembre 2016

* KIA : Kuwait Investment Authority.

** Bpifrance Participations SA : Banque Publique d'Investissement.

La structure actuelle de l'actionnariat résulte des opérations de création d'AREVA le 3 septembre 2001 et des opérations de marchés successives

  • A la création d'AREVA de nombreux actionnaires (Total, EDF...) ont alors apporté diverses participations minoritaires qu'ils détenaient principalement dans COGEMA et Framatome SA en échange de titres du nouveau groupe AREVA.
  • La participation de l'actionnaire historique, le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives), est restée majoritaire et s'élève dorénavant à 54 %.
  • En décembre 2010, le fonds souverain du Koweit (Kuwait Investment Authority) est entré au capital d'AREVA à hauteur de 5 % , aux cotés de l'Etat français qui a renforcé sa participation directe.
  • L'augmentation de capital réservée aux porteurs de certificats d'investissement (seul instrument côté à l'époque) début 2011 a permis de maintenir le flottant (part du capital détenue par le public) à un niveau de 4 % du capital.
  • La conversion en 2011 de l'ensemble des titres AREVA en actions ordinaires a largement simplifié la structure du capital d'AREVA
  • Depuis le 30 mai 2011, l’intégralité du capital d’AREVA est cotée sous forme d’actions.